L’étonnant musée Fenaille à Rodez

coups de coeur, Non classé, Travel
plus de 5000 ans

Quelques jours avant de partir en vacances, j’ai envie de vous parler de ma ville et d’un de ses musées. Si le plus célèbre musée de Rodez est le musée Soulages, il serait dommage de ne pas pousser sa curiosité un peu plus loin. Notamment en direction du musée Fenaille.

Le musée Fenaille recèle en effet une exceptionnelle collection de statues menhirs. La plus importante en Europe. Ces statues, qui ont la forme d’un menhir, ont été découvertes dans le sud Aveyron, l’un des plus importants gisements. Datées du néolitique), elles sont les premières représentations humaines sculptées monumentales.

La dame de Saint Sernin

La plus célèbre d’entre elles, la Dame de Saint Sernin, du nom de son village de « naissance », est celle qui présente avec le plus de richesses les attributs féminins : les colliers de plusieurs rangées, les seins en forme de bouton, les cheveux tirés en queue de cheval… Beaucoup d’émotion en regardant ces impressionnantes statues, vieilles de plus de 5000 ans.

La cour de l’hôtel de Jouéry

Mais le musée Fenaille, ne se limite pas aux statues menhirs. Il recèle une riche collection de témoignages du Rouergue depuis les toutes premières traces de l’homme jusqu’aux débuts du XVIIe siècle. Et pour ceux qui voudraient profiter seulement d’un bel endroit, paisible et rafraîchissant, la cour de l’hôtel de Jouéry abritée d’une grande verrière vaut à elle seule le détour.

Albi « au fil de l’eau »

Travel

J’adore Albi ! Les nuances roses, oranges et rouges de la brique omniprésente, l’imposante cathédrale Sainte-Cécile, le musée Lautrec, les ruelles où il fait bon s’attarder, le Tarn où se reflètent les vieilles maisons, l’animation des soirées d’été, le festival Pause guitare… Bref de nombreuses raisons d’y faire quelques courts séjours à moins d’une heure de la maison. Petites parenthèses… respirations plus tôt… dans un quotidien bien rempli.

L’occasion aussi d’y découvrir de bien jolis Airb’nb dont le nombre ne cesse de croître dans la cité épiscopales. La dernière découverte en date, petite pépite, a ouvert il n’y a que quelques semaines. Géraldine et Slim sont les heureux propriétaires de ce petit appartement atypique joliment rénové et baptisé « Au fil de l’eau ».

Jolie vue sur le Tarn. Il suffit d’enjamber le pont pour partir à la découverte de la cité.

Vue sur le Tarn, calme et à deux pas de tout ce qu’il ne faut surtout pas louper… autant de critères qui en font une valeur sûre.

Une belle chambre avec un grand dressing et un lit queen size
Cuisine parfaitement équipée (il manque peut être une vraie cafetière à dosettes…) et un grand cellier attenant avec lave linge et sèche linge.

Mais les bons petits plans de Géraldine et Slim, les suggestions de restos et d’activités, vont permettre aux visiteurs qui s’attardent quelques jours de prendre de jolis chemins de traverse.

Géraldine et Slim partagent « leur » Albi avec leurs hôtes. Un petit plus non négligeable.

Je ne peux que recommander cette belle adresse, idéale en couple.